Pages Menu
Rss

Toute l'actualité et l'innovation immobilière

Categories Menu

Publié par le 4 Oct, 2016 dans Achat appartement | 0 commentaire

Comment établir son plan de financement ?

Comment établir son plan de financement ?

Comment établir son plan de financement ?

Quel que soit le type de projet immobilier à mettre en place, sa réussite passe nécessairement par l’élaboration d’un plan de financement solide. De l’offre de prêt à l’apport personnel, en passant par les assurances, les garanties, les financements aidés et le taux d’intérêt, ci-dessous se trouve le parcours balisé de l’emprunteur.

Des crédits de plus en plus diversifiés et des taux d’intérêt historiquement bas : les conditions financières n’ont jamais été aussi favorables pour procéder à un achat. Mais, avant de pouvoir profiter au maximum de cette exceptionnelle situation, il est conseillé d’effectuer les bonnes démarches et de se poser des questions essentielles. En d’autres termes, cela revient à dire que l’élaboration d’un plan de financement débute par le développement d’une stratégie efficace et gagnante.

Quels sont les objectifs de l’emprunteur ?

L’obtention d’un bon taux d’intérêt est sa priorité principale. Pour y parvenir, il doit monter un dossier solide et complet en:

• disposant d’un apport personnel conséquent ;
• calculant le montant de son emprunt ;
• mettant les structures bancaires en concurrence afin de choisir la meilleure offre.

Un plan de financement efficace repose également sur une grande souplesse de fonctionnement, des frais annexes supprimés ou modérés et des remboursements adaptés à la situation.

L’emprunteur a donc pour objectif de bâtir un crédit évolutif sur mesure.

Comment constituer un apport personnel ?

L’apport personnel peut être défini comme la somme dont dispose un emprunteur sans qu’il n’ait fait appel au crédit. Plus important est l’apport personnel injecté, moins élevés sont le montant de l’emprunt et les intérêts.

Le principal atout de l’apport personnel réside dans le fait qu’il rassure la banque ; en effet, l’emprunteur lui montre qu’il est à la fois capable d’épargner de l’argent et de faire face aux éventuels remboursements de son crédit. Cela minore ainsi les risques et rend le taux d’intérêt plus intéressant.

Comment calculer son apport personnel ?

L’apport peut être constitué de prêts familiaux, d’économies, de l’intéressement, de la participation aux bénéfices de l’entreprise ou de donations en argent. Selon les établissements financiers, un bon apport représente de manière générale au moins 20 à 25% du prix du projet immobilier.

Les structures bancaires considèrent également certains financements aidés comme un apport personnel. Parmi lesdits financements, le prêt à taux 0% est le plus utilisé.

Est-il possible de procéder à un emprunt même si on ne dispose pas d’un apport personnel ?

Même en cas d’absence d’apport personnel, il est possible d’emprunter. Bien qu’il soit très difficile d’obtenir un prêt à 110%, de nombreuses banques proposent des crédits à 100% (seules les dépenses annexes sont financées par l’apport).

Pour espérer décrocher un crédit à 110%, l’emprunteur doit être en mesure de prouver à l’établissement financier que son dossier présente moins de risques qu’un prêt avec apport. De plus, il doit être en possession d’un contrat de travail à durée indéterminée, ses revenus doivent être stables et il doit justifier d’une ancienneté dans son entreprise.

 

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *