Pages Menu
Rss

Toute l'actualité et l'innovation immobilière

Categories Menu

Publié par le 27 Avr, 2017 dans Achat appartement | 0 commentaire

Guide pratique pour acheter un restaurant à Chambéry

Guide pratique pour acheter un restaurant à Chambéry

 

La ville de Chambéry compte plus d’un restaurant fréquenté. Les touristes et les vacanciers y goûtent tout type de plats, de la cuisine française à la vietnamienne en passant par l’Afrique. Son emplacement par rapport aux autres grandes villes de France telles que Paris ou encore Marseille en fait un site au fort potentiel touristique. Seulement, avant de se lancer tête baissée dans cette quête et pour optimiser l’achat d’un fonds de commerce, il importe de connaître certaines astuces.

Pourquoi Chambéry ?

Il se passe tout au long de l’année plusieurs événements intéressants à Chambéry qui attirent les vacanciers et les touristes comme Mars en chanson, le festival Cir’cule,  ou encore la foire de Savoie en septembre. Il y fait bon vivre et on s’y plaît très vite. Les mélomanes apprécient de visiter régulièrement cette ville surtout en septembre, pour les Rencontres musicales de Bel-Air.

Outre les manifestations culturelles, Chambéry est aussi connue pour sa cuisine riche et diversifiée, faisant de ce point de l’Hexagone un investissement gagnant pour ceux qui ont le courage de se lancer. On y croise plus d’un bar à vin et de restaurants qui servent toutes les cuisines du monde. Les fans de sushis comme les amoureux de barbecue et de grillades s’y plairont sûrement.

Reprendre un restaurant à Chambéry : les conseils pratiques

Vu le potentiel touristique et le succès que rencontre la gastronomie dans cette région de la France, l’idée d’un achat restaurant Chambéry ou de s’y installer semble en séduire plus d’un, Français ou pas. Mais avant de lancer les premières démarches, il convient de planifier comment s’y prendre.

Le futur acquéreur devra s’assurer que l’établissement en question est bien connu dans la ville et situé dans un emplacement stratégique pour mieux rameuter la clientèle. Il doit également bénéficier d’une bonne image auprès du public.

L’entrepreneur aura à étudier de près les contrats d’assurance et ceux de travail des employés transmis avec le fonds de commerce.

Si l’ancien propriétaire s’est endetté dans son affaire, il ne revient aucunement au nouvel arrivant de s’en acquitter.

Les différents renseignements liés à la direction du restaurant doivent être communiqués au nouveau gérant comme le montant des créances en cas de solidarité fiscale, la durée du bail, et l’identité de la personne qui a cédé l’enseigne au vendeur actuel.

Pour ne pas se prendre la tête avec tous ces détails, certains particuliers préfèrent se reposer sur un conseiller professionnel. Ce dernier s’occupe de trouver un local, des papiers administratifs, de l’achat, et de tout jusqu’à la signature du contrat de vente.

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *