Pages Menu

Toute l'actualité et l'innovation immobilière

Categories Menu

Publié par le 18 Avr, 2017 dans Agence Immobilière | 0 commentaire

Vivre en copropriété : quelques règles de savoir-vivre à connaître

Vivre en copropriété : quelques règles de savoir-vivre à connaître

La copropriété n’a pas que des avantages. Il existe quelques règles à respecter et cela peut vite devenir embarrassant surtout pour une personne qui aime vivre en toute liberté. Ni pour une personne qui n’a pas les mêmes horaires que les autres résidents. En effet, il fait reconnaître que ce système d’habitation est comme un petit village. On cohabite, alors qu’on est tous différents. Pour maintenir donc une certaine harmonie, il faut considérer quelques règles.

Vivre en copropriété : la courtoisie avant tout

Pour pouvoir vivre en copropriété, il faut avant tout connaître quelques règles de courtoisie. Dès que vous vous emménagez dans l’immeuble, vous pouvez vous présenter à votre voisin et leur déposer votre carte de visite. Les inviter à prendre un café est aussi une solution simple pour faire connaissance. Ce qui vous évitera une rencontre fortuite qui vous rendra mal à l’aise dans l’escalier. Ce petit geste de courtoisie peut déjà vous aider à instaurer une certaine solidarité tout en maintenant une distance.

Vivre en copropriété : le respect des règles

Dans toute copropriété, il existe forcément des règles que ce soit instauré par le syndicat de copropriétaires ou autres. Le plus souvent, ils sont affichés dans le hall d’entrée de l’immeuble ou remis avec le document de vente. Vous trouverez aussi des informations sur l’immeuble. Est-ce un endroit d’habitation seulement ou est-ce aussi à destination commerciale ou autre. Il mentionne également les différentes parties : communes et individuelles, ainsi que les conditions d’usages. Il fait référence aussi à diverses charges et la distribution entre les copropriétaires. Pour utiliser un endroit commun, il est plus sage de demander l’avis des autres copropriétaires. Par exemple, mettre une bicyclette dans la cour commune. Et pour l’espace privatif, même si vous avez votre liberté, il faut éviter que cela n’atteigne les droits des autres copropriétaires.

Vivre en copropriété : le syndicat et le syndic

Afin d’assurer le bon fonctionnement de la copropriété, certains outils sont indispensables. Pour ce faire, il y a le syndicat, qui rassemble tous les copropriétaires. C’est l’entité qui prend la décision, et donc, son existence s’impose. Il aide aussi en cas de vices concernant l’habitation. Néanmoins, il est possible de le poursuivre lorsqu’il cause de dommages à un copropriétaire ou un tiers. Il administre aussi les différentes parties collectives, et garantit la conservation et l’entretien de l’immeuble. Il défend aussi les intérêts communs. Le syndic, lui est un membre exécutif de la copropriétaire. Il se charge de trouver et d’engager les différents prestataires. Il s’occupe également des contrats et des charges et autres.

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *