Pages Menu

Toute l'actualité et l'innovation immobilière

Categories Menu

Publié par le 13 Juil, 2017 dans logement | 0 commentaire

Investir dans une résidence de tourisme…

Investir dans une résidence de tourisme…

La France est pourvue d’un tourisme basé sur de solides composantes…

Une nature diversifiée, des espaces préservés et classés pour la plupart, une tradition d’accueil, une excellente gastronomie, une véritable culture vinicole et une industrie du luxe mondialement reconnue.
La valeur ajoutée des secteurs d’activités liés au tourisme représentait en 2012 59,7 milliards d’euros, soit 5,6 % sur l’ensemble de l’économie. L’ hôtellerie et la restauration représentait à eux seuls 51,9 milliards d’euros soit 2,8 % de l’économie nationale.

Le sens et le principe d’une Résidence de Tourisme

Le concept de la résidence de tourisme se définit comme étant un lieu de convivialité et privatif. Le logement dans ces résidences offrent de véritables cuisine à contrario des chambres d’hôtels. De plus, les surfaces habitables sont bien plus importantes que les établissements concurrents.
Les services et les équipements mis à disposition dans ces structures renforce l’engouement pour ce mode d’hébergement, à savoir:
Des espaces de vie adaptés et confortables.
Une cuisine aménagée et équipée.
Des équipements à disposition.
Des services supplémentaires disponibles “à la carte”.
L’hébergement dans une résidence de tourisme correspond à une formule “prête à vivre”, offrant qualité et confort tout en sauvegardant l’indépendance et l’intimité des résidents. Ces résidences offrent de plus un excellent rapport qualité / prix avec des tarifs inférieurs d’environ 40% moins chers à ceux d’un séjour hôtelier de qualité équivalente, repas compris.
La qualité des résidences de tourisme ne cesse de croître grâce à la nouvelle réglementation publique en matière de classement des établissements et aux incitations fiscales et au statut du LMNP.

Le marché des Résidences de Tourisme

→ La France est la 1ère destination mondiale des touristes étrangers depuis 1980 avec plus de 80 millions de touristes étrangers.
→ Le public Français privilégie le tourisme national. 88 % des Français partent en vacances en France.
→ La France est le 3ème collecteur de recettes touristiques en conservant d’importantes marges de progression en créant des ressources à la hauteur du potentiel existant appuyé par la “loi de développement et de modernisation des services touristiques” votée le 22 juillet 2009.
→ Les acteurs privés opérant sur ce marché contribuent aussi à l’amélioration des prestations en tenant compte des suggestions formulées par la clientèle.→ L’Organisation mondiale du tourisme affiche des perspectives d’évolution très optimistes pour la destination France, en estimant à 114 millions le nombre de touristes internationaux à horizon 2020.
→ Une clientèle de plus en plus diversifiée séduite par ce concept de résidence de tourisme en dépassant 17 millions de clients en 2013 :
50 % de familles en vacances (90 % en période scolaire)
20 % de clientèle affaires
10 % de seniors
→ La diversité des régions et l’importance de son patrimoine historique et culturel accentue les raisons de choisir la France comme destination touristique.Le secteur des résidences de tourisme en France est constitué de 2.200 structures implantées sur l’ensemble du territoire représentant un chiffre d’affaires de 3,3 milliards d’euros en 2014, 20 000 emplois directs et 25 000 emplois indirects dont 28 % de l’hébergement touristique hors camping évalué à 36 milliards d’euros de patrimoine.
Les points de vigilance
L’exploitant étant la pierre angulaire du dispositif, il faut veiller à s’assurer de sa solidité financière et de son expérience.
La rentabilité proposée ne soit pas être déconnecté du marché de la station.
Prendre connaissance des caractéristiques du bail proposé par l’ exploitant, à savoir en particulier le montant des charges et sa répartition et la formule d’indexation des loyers.
Veiller à privilégier des emplacements de premier plan proposant une clientèle de tourisme et d’affaires.

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *