Pages Menu
Rss

Toute l'actualité et l'innovation immobilière

Categories Menu

Publié par le 3 Août, 2017 dans Maison et Services | 0 commentaire

Comment évaluer un domaine viticole?

Comment évaluer un domaine viticole?

L’évaluation d’un domaine viticole tient compte de différents points. Si auparavant cela se limitait à l’addition de la valeur de chaque élément physique tel que les habitations, les bâtiments d’exploitation et de stockage ainsi que les matériels sur place et l’aménagement de la localité sans oublier de tenir comptent du nombre de personnels qui s’y trouve pour assurer la production, d’autres éléments viennent s’ajouter au calcul dans une éventuelle transaction de propriétés viticoles. Il y a notamment la marque, c’est-à-dire le nom du domaine, le bilan comptable de l’exploitation et le calcul de la rentabilité économique.

Le calcul par rapport à la marque domaniale

La marque domaniale figure parmi les éléments à prendre en compte lors d’une procédure d’évaluation d’un domaine viticole. En quoi cette marque peut-elle agir sur la valeur du domaine ? Selon Paul Halard, chargé d’affaires chez Deloitte France, la marque domaniale est la marque dénomme le domaine en lui-même, c’est-à-dire la marque du château. Autrement dit, la marque domaniale ne peut pas être dissociée de l’exploitation viticole à laquelle elle est rattachée si contrairement la marque commerciale peut être cédée de façon indépendante à la propriété.

Ainsi, elle est consubstantielle au domaine sur le plan foncier.  En d’autres termes, cet élément est un élément essentiel à la marque commerciale. Pour les consommateurs, mais aussi pour les futurs acquéreurs d’un domaine, la marque domaniale est la garantie d’une vinification sur place, car pour un exploitant, il lui est impossible de déposer un vin sous portant le nom d’une exploitation si la production n’est pas locale.

La marque domaniale a ainsi toute son importance du fait que le prix d’un vin peut se déterminer par sa provenance, son appellation ainsi que par sa marque, ses notations et son appartenance à un classement. C’est pour cela que dans une même AOC des vins se vendent plus cher que d’autres. Tout ceci explique l’importance de la marque domaniale lors d’une évaluation du domaine en vue d’une vente ou d’un rachat.

D’autres facteurs incontournables

Pour évaluer un domaine viticole, d’autres facteurs comme le bilan comptable ou encore la valeur patrimoniale sont des éléments qui permettent de faire le calcul. En effet, la valeur d’un domaine se différencie l’un de l’autre à travers la spécificité du mode de commercialisation du produit. Aujourd’hui, les éléments incorporels tels que le fichier client, le droit de production et la marque sont devenus des facteurs qui ne peuvent pas être écartés des éléments qui permettent d’évaluer une exploitation viticole. Toutefois, malgré  l’importance de ces documents, l a loi française interdit la vente de ses éléments incorporels. En termes d’innovation, l’acquisition de la notion de risque et le sens du profit et au développement a nettement fait évoluer l’approche et la technique d’estimation d’un domaine.

Comment calculer efficacement la valeur d’un domaine viticole ?

Pour réussir l’évaluation d’une exploitation viticole, il est judicieux de tenir compte tous ces facteurs et les différentes méthodes citées précédemment. De son côté, le futur acquéreur devra mettre en place une stratégie qui lui permettra de déterminer s’il aura ou non les moyens pour fixer la valeur maximale de l’exploitation dont il s’apprête à acheter.

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *