Pages Menu

Toute l'actualité et l'innovation immobilière

Categories Menu

Publié par le 30 Mai, 2017 dans Annonces Immobilières | 0 commentaire

2017, l’année du marché immobilier en Espagne

2017, l’année du marché immobilier en Espagne

L’année 2017 sera encore meilleure que 2016 pour le marché immobilier en Espagne aussi bien à la vente qu’à la location.

Selon le site francophone “Immobilier en Espagne” l’année 2016 en Espagne s’est avérée être l’année du retour à la forte croissance du marché immobilier à la vente aussi bien qu’à la location, et ce dans tous les secteurs, commerce, bureaux et résidentiel. Et ce pour plusieurs raisons :

  • un retour à une croissance très élevée en Espagne (+3,2%)
  • des taux d’intérêt historiquement bas
  • des prix immobilier encore faibles en Espagne par rapport aux autres pays, et notamment quand on compare les prix dans les grandes villes espagnoles, Madrid et Barcelone, avec ceux pratiqués dans les capitales européennes
  • la forte croissance des investissements des grands investisseurs étrangers et de familles et de particuliers étrangers

Alors qu’en sera-t-il pour 2017 dans le domaine de l’immobilier résidentiel ?

Tout s’annonce bien et même au-delà : la confiance des ménages espagnols est au plus haut depuis 8 ans, les investisseurs étrangers (particuliers et fonds, en particulier américains) confirment leur volonté de continuer à acquérir des biens immobiliers en Espagne, les prévisions de croissance sont excellentes parmi les meilleures en Europe, les prix sont toujours à un niveau faible toujours inférieurs à ce qu’ils étaient en 2007, l’activité touristique devrait encore croître avec l’abandon des destinations nord-africaines et turques par les touristes européens, les taux d’intérêt resteront bas (même si on peut envisager une hausse de 0,5% sur l’année), les chefs d’entreprise du secteur recommencent à investir dans de nouveaux programmes de construction, etc

Géographiquement, la demande sera encore très importante et donc les prix plus élevés à Madrid, Barcelone, Malaga et les Baléares. D’autres villes qui ont un potentiel très important au vu de leur très faible niveau de prix devraient profiter de cette reprise, on peut citer Valladolid et Saragosse.

Les hypothèses du site “Immobilier en Espagne” pour l’immobilier résidentiel espagnol en 2017 sont :

  • Une hausse des prix à la vente et à la location de 5 à 15% selon les zones, les plus fortes hausses se situant dans les appartements rénovés du centre des grandes villes (Madrid et Barcelone), et les plus faibles en milieu rural dans l’intérieur
  • Des prix des biens de l’immobilier de luxe à Madrid et Barcelone (biens immobiliers dont la valeur est supérieure à 1 million €) qui augmenteront de plus de plus de 20% sous l’impulsion de la demande étrangère
  • Une hausse de 25% du nombre de transactions immobilières à 600.000 unités
  • Un boom immobilier qui s’étendra à d’autres zones que les grandes villes ou les îles
  • Une construction immobilière touristique qui repartira nettement à la hausse
  • Des banques espagnoles facilitant à nouveau les accès aux hypothèques

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.