Pages Menu

Toute l'actualité et l'innovation immobilière

Categories Menu

Publié par le 9 Fév, 2017 dans Annonces Immobilières | 0 commentaire

Dans quel pays investir dans l’immobilier en 2017 ? Le guide de l’investissement à l’étranger sans risques

Dans quel pays investir dans l’immobilier en 2017 ? Le guide de l’investissement à l’étranger sans risques

Comment investir à l’étranger dans l’immobilier ? En commençant par ne pas croire les annonces immobilières que l’on peut trouver sur le net. Comme dans tout bon investissement, il faut s’investir, et pour cela, se rendre dans le pays ou on veut acheter un appartement ou une maison. Après, selon son goût du risque en matière d’argent, on choisira un pays stable économiquement, comme les Etats-Unis, ou un pays en voie de développement en achetant un terrain au Brésil par exemple ou la République Dominicaine. L’important reste de s’assurer que l’opération immobilière est possible, en se renseignant sur les us et coutumes juridiques et légales du pays.

La fiscalité d’un achat immobilier à l’étranger

Bien sûr, il faudra s’acquitter des taxes locales, mais il y a aussi des obligations à remplir vis-à-vis de la fiscalité française. Ainsi, si le bien à l’étranger est loué, tous les revenus locatifs devront être déclaré à l’administration de son pays d’imposition. Pour les transferts d’argent, le mieux reste d’ouvrir un compte en banque à l’étranger, en gardant dans un coin de sa tête que le transport d’espèces est souvent limité à 7500 euros selon les pays.
Concernant l’ISF, posséder une maison à l’étranger entre dans le calcul de l’impôt de solidarité sur la fortune, puisqu’on est imposé sur tous ses biens. Toutefois, bien étudier la convention fiscale entre son pays de résidence et le pays d’investissement, de nombreux accords évitent la double imposition. Pour le succession, même chose, tout se passera et se réglera en France, à moins d’avoir opté pour l’expatriation.
La solution radicale est de devenir Résident Etranger et ne plus avoir de biens immobiliers en FRANCE.

Financer son achat immobilier

Pour investir dans l’immobilier en 2017, il faut choisir le bon pays, pour susciter l’accord des banques sur le crédit. En effet, ces dernières sont frileuses, en particulier car elles craignent que l’emprunteur aura du mal à rembourser, surtout si il loue son bien à distance. Le mieux reste d’avoir un apport en capital suffisant, correspondant à presque la moitié du bien, et de garantir l’emprunt.
Si la banque en France refuse le prêt, pour des raisons d’interdiction bancaire par exemple, il peut être possible d’emprunter à l’étranger. Toutefois, pour obtenir un tel crédit, il faudra réunir plusieurs conditions, comme une source de revenu sur plac, une adresse locale, et de solides garanties financières.

Pourquoi investir dans un autre pays ?

Placer son argent à l’étranger en 2017, cela peut-être l’assurance de bien préparer sa retraite, mais aussi de faire une bonne affaire immobilière, à des prix d’achats inférieurs à ceux pratiqués en France. On a vu ainsi beaucoup de retraités acheter une villa au Maroc ou un appartement en Tunisie. Les prix baissent, et c’est peut-être le moment d’acheter à l’étranger en 2017.

Les meilleurs pays pour investir

Où investir ? Parmi les pays qui ont les faveurs des investisseurs cette année, on trouve l’île Maurice, petit paradis de l’océan indien, mais aussi le Bresil, la République Dominicaine et la Thaïlande, qui c’est bien remis de on tsunami dévastateur.

L’immobilier à l’île Maurice

A la différence de ceux qui choisissent l’Espagne, le Maroc ou la Tunisie, Maurice se distingue par son immobilier de prestige. Les affaires y sont florissantes, et les étrangers bien accueillis. Beaucoup de programmes immobiliers neufs sont en cours à l’île Maurice, qui construit des appartements luxueux et des villas dans des résidences sécurisées, pour une clientèle exigeante. L’avantage pour les français, c’est que tous les habitants le parle, au même titre que l’anglais.

Acheter une maison au Bresil

Le droit immobilier brésilien, très similaire au droit français, n’impose aucune restriction à qui que ce soit pour des biens urbains. Certaines limitations existent pour des non-Brésiliens quant à l’acquisition de terrains agricoles. L’acquisition peut se faire en direct par un particulier qui doit simplement avoir un CPF, ou via une société brésilienne que l’on structure comme une SCI.
Le Brésil est devenu l’une des plus grandes économies mondiales, de nombreux secteurs sont intéressants pour entreprendre ou… investir. L’immobilier et le tourisme présentent les meilleurs potentiels. Quelques chiffres pour le prouver :
La pénurie de logements atteindra 20 millions en 2020
Le nombre de nouveaux touristes brésiliens s’élève à 40 millions
Le tourisme international a augmenté au Brésil de 70%
Il existe seulement 4m² de centre commerciaux par habitant (contre 187 aux USA et 27 au Portugal)
et… seulement 11 millions de m² de bureaux !
Pas de doutes sur le potentiel du Brésil

ACHETER une maison en République Dominicaine

La République Dominicaine est aujourd’hui une destination à la mode et un véritable paradis pour tous les investisseurs.
La République Dominicaine a accueilli plus de trois millions de touristes cette année. Avec l’ouverture du pays aux investisseurs étrangers, les structures d’accueil, et surtout la convivialité d’un peuple hyper accueillant sont les principales raisons de cet afflux touristique.
La communauté française en République Dominicaine se caractérise par son grand dynamisme. Son importance est en évolution constante (+10% chaque année environ).
La République Dominicaine est politiquement le pays le plus stable des Caraïbes
2 – Attractif fiscalement, investir en République Dominicaine, vous revient à payer 5.48% d’impôt sur le prix de vente lors de l’achat et après vous ne payez plus rien :
– Pas de taxes foncières, seulement un droit d’occupation du sol versé à la mairie locale
– Pas de taxes d’habitation
– Pas de déclaration de loyers
Les instances locales font tout pour attirer les investisseurs.

Investir dans un programme immobilier en Thaïlande

Beaucoup de français, mariés avec des thaïlandaises sont à l’origine de la construction de lotissements très luxueux. Ce sont de grande surfaces, généralement situées en bord de mer, idéales pour les investisseurs où pour celui qui compte prendre sa retraite en Thaïlande. La rentabilité locative y est importante, et peut même atteindre les 10 % dans certains endroits (par an). La Thaïlande est le cadre idéal pour réaliser une belle plus value immobilière pour ceux qui aiment se projeter.

Toutes Nos annonces et produits sur notre site sunfim

http://www.sunfim.com/index.php

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.