Pages Menu

Toute l'actualité et l'innovation immobilière

Categories Menu

Publié par le 22 Déc, 2016 dans Annonces Immobilières | 0 commentaire

Comment se protéger des imprévus lorsqu’on a un crédit immobilier ?

Comment se protéger des imprévus lorsqu’on a un crédit immobilier ?

Assurance prêt immobilier : une protection indispensable

S’engager pour un crédit immobilier, c’est s’engager pour une longue durée, avec de nombreux imprévus. L’assurance prêt immobilier est donc indispensable.

Lorsque vous souscrivez un crédit immobilier, vous en prenez pour 20, 25 voire 30 ans – autant d’années durant lesquelles vous vous engagez à rembourser vos échéances. Mais que se passe-t-il lorsqu’un accident de la vie vient contrarier vos projets, et que vous vous retrouvez dans l’incapacité de vous acquitter d’une ou plusieurs mensualités ? Pour se couvrir contre les imprévus, l’assurance prêt immobilier est une protection indispensable.

Le crédit immobilier et ses petites contrariétés

Un crédit immobilier est un engagement important dans une vie. Boursorama rappelle qu’en moyenne, la durée d’un tel prêt oscille entre 20 et 25 ans, sachant qu’il n’est pas rare que des emprunteurs s’endettent sur 30 ans et plus pour devenir propriétaires. Même si un grand nombre d’entre eux revendent leur bien avant la fin du crédit (ce qui réduit la durée moyenne effective à 10 ans), il reste qu’il s’agit d’un contrat à très long terme.

Seulement, voilà : personne n’est à l’abri d’un accident de la vie. En 20 ou 25 ans, et même en 10 ans, beaucoup d’événements peuvent advenir qui risquent de vous empêcher de mener à bien le remboursement de votre crédit. Parmi les soucis les plus communs, citons :

  • Le décès de l’emprunteur
  • La perte totale et irréversible d’autonomie
  • L’invalidité partielle ou totale, et permanente
  • L’incapacité totale de travail pour un temps limité
  • La perte de son emploi
  • Une situation professionnelle modifiée (réduction de salaire, chômage de l’un des emprunteurs…)

On le voit, les raisons sont nombreuses qui peuvent vous empêcher de rembourser votre prêt temporairement ou en totalité. C’est pourquoi il est plus que recommandé de recourir à une protection adéquate contre les imprévus. Voyez, à ce titre, l’assurance crédit immobilier telle que proposée par Maaf, qui vous couvre contre les accidents de l’existence donnés en exemple.

L’assurance prêt immobilier : une obligation ou une nécessité ?

La première raison de contracter une assurance prêt immobilier, c’est de protéger l’emprunteur ainsi que toute sa famille contre les conséquences d’un arrêt brutal du remboursement des échéances. Ces imprévus étant, par définition, inattendus, leur survenue peut en effet placer le souscripteur ou les membres de sa famille dans une situation extrêmement compliquée.

Avec une assurance emprunteur, c’est l’organisme assurantiel qui prend le relais du remboursement du prêt en cas d’impayés. Si le souscripteur vient à décéder durant la période d’engagement du crédit, il sera ainsi protégé et ni son épouse, ni ses enfants n’auront à prendre à leur compte le restant dû.

L’assurance prêt immobilier est également une protection pour la banque, qui consent à une part de risque lorsqu’elle octroie un crédit. En cas de problème, elle est tout de même remboursée, en partie ou en totalité. C’est la raison pour laquelle la plupart des établissements de prêt exigent la souscription d’une assurance emprunteur a minima : si elle n’est pas légalement obligatoire, elle est donc, le plus souvent, une nécessité.

Auprès de quel organisme la souscrire ?

Toutefois, la banque est limitée dans ses exigences quant à l’assurance prêt immobilier, au moins pour deux raisons :

  1. Elle demande en général un bouquet de protections minimales : les garanties contre le décès et l’invalidité permanente/temporaire. Les autres garanties n’étant pas indispensables.
  2. Elle ne peut pas vous obliger à souscrire sa propre assurance emprunteur, également appelée « contrat de groupe », généralement plus chère parce que son montant est calculé en fonction des risques globaux de tous les emprunteurs de l’établissement.

Parce que la nécessité de souscrire une assurance prêt immobilier pour se protéger contre les imprévus ne doit pas se faire à n’importe quel prix, le gouvernement permet de décliner l’offre de la banque et de signer auprès d’un autre organisme – une autre banque ou une compagnie d’assurance. C’est ce qu’on appelle la délégation d’assurance, qui ne s’accompagne que d’une seule obligation : le contrat d’assurance prêt immobilier doit inclure les garanties minimales exigées par la banque octroyant le crédit.

Devenir propriétaire engage votre responsabilité d’emprunteur, mais aussi celle de vos co-emprunteurs (le cas échéant) et des membres de votre famille. Protégez-vous en contractant une assurance prêt immobilier adéquate !

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.