Pages Menu

Toute l'actualité et l'innovation immobilière

Categories Menu

Publié par le 16 Août, 2017 dans logement | 0 commentaire

Acheter ou louer son logement à Paris,Lille, Metz

Acheter ou louer son logement à Paris,Lille, Metz

Dans cette démonstration, nous allons prendre trois exemples. Tout d’abord, la capitale Paris, et plus particulièrement le 19ème arrondissement avec l’agence hotim immobilier ou l’offre de logements encore assez abondante, une grande métropole nationale Lille, et enfin une ville moyenne de province comme Metz.

Trois exemples : Paris, Lille et Metz

Nous allons comparer différentes situations dans ces trois villes en ce qui concerne les frais énumérés ci-dessous. Nous prendrons comme exemple un deux pièces dans l’ancien de 50 m² situé en centre-ville, proche de tous commerces et des transports en commun. Comme références de prix et de loyers, nous allons récupérer les résultats moyens tant au niveau de la vente que de la location, pour un appartement aux caractéristiques décrites ci-dessus.

L’acte d’achat : l’équivalent de 26 à 31 mois de loyer !

Les frais de notaire, tout d’abord, correspondent à environ 7 % du prix hors frais d’agence du bien. Dans nos trois exemples, dont vous pouvez voir les caractéristiques dans l’encadré ci-dessus, ils ont été calculés au plus proche grâce au site calcul-frais-de-notaire.fr. Pour se rendre compte de l’importance de ce coût versé en une fois au moment de l’achat, et jamais récupéré, nous l’avons comparé au loyer mensuel que vous auriez versé si vous aviez loué le même bien.

Comme on peut l’apercevoir, ces frais de notaire, qui s’élèvent de 7 500 à 22 000 € selon la ville retenue, représentent de 16 à 18 mois de loyer ! Vous qui craignez de jeter l’argent par les fenêtres en louant, vous jetez déjà 16 à 18 mois de loyer rien qu’en signant votre compromis de vente ! Et ce n’est pas tout : le principe est le même pour les frais d’agence, qui représentent en moyenne 4 % du prix d’achat du bien – auxquels il faut évidemment ajouter la TVA. Ici, ce sont 10 à 13 mois de loyer supplémentaires qui partent en fumée. Ainsi, lors de l’achat de votre bien, vous aurez déjà dépensé 26 à 31 mois de taxes et frais divers. La question est donc de savoir si vous préférez jeter l’argent par les fenêtres de votre propriétaire, ou par celles de l’État, de votre notaire et de votre agence immobilière.

Le poids très variable des intérêts d’emprunt

Trois critères à prendre en compte

Même si ces frais sont impressionnants, le plus cher, lors de l’achat, reste le remboursement du prêt. Alors, évidemment, si vous avez les moyens de payer cash votre appartement, il n’y a pas photo, il vaut mieux acheter. Par contre, si vous devez emprunter beaucoup d’argent, la facture peut très rapidement s’alourdir. Tout dépend en fait de trois critères : la durée de l’emprunt, le montant emprunté, et le taux d’intérêt. Prenons un cas moyen où l’apport est de 30 000 €, la durée d’emprunt de 20 ans et le taux d’intérêt annuel 3,1 % (taux constaté sur meilleurtaux.com). Dans une telle situation, le coût total des intérêts représentera, à la fin de votre prêt, entre 28 % et 35 % du prix hors frais de votre bien. Ce coût peut grimper jusqu’à 55 % du prix de votre bien si jamais vous devez emprunter sur 30 ans.

Des frais à ne pas négliger

Tout ceci pour vous dire que lorsque vous envisagez un achat, il faut compter, en plus du prix d’achat du bien, des frais qui, cumulés sur la durée de votre emprunt, peuvent représenter 50 % du prix de votre appartement ou de votre maison. Autrement dit, si, à la revente, vous souhaitez être gagnant, il faut d’ores et déjà faire une plus-value d’au moins 50 %, ce qui, sur 20 ans, est tout-à-fait réalisable (ça représente une hausse de 2,16 % par an), mais qui l’est moins avant. Dans le graphique qui suit, vous trouverez, selon les critères définis ci-dessus, le taux de hausse annuelle du prix du bien nécessaire pour rembourser tous les frais annexes en fonction de la durée de détention.

Vous souhaitez devenir agent immobilier dans le 19eme arrondissement

Vous souhaitez devenir agent mandataire immobilier dans ce secteur, sans plus attendre contactez hotim recrutement pour le secteur du 19eme nous recrutons ! Voir l’offre de recrutement ici : http://www.hotim-recrutement.fr/recrute-mandataire-immobilier-h-f-19eme-arrondissement-buttes-chaumont-75019-paris.html

 

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.