Pages Menu
Categories Menu

Posted by on 18 Oct, 2017 in Maison et Services | 0 comments

Les caractéristiques du rehaussement d’une maison

Les caractéristiques du rehaussement d’une maison

Les besoins d’espace d’un ménage évoluent autant que lui. Il est alors intelligent d’exploiter les combles pour gagner une ou plusieurs pièces dans la maison. Le rehaussement consiste alors à gagner du volume par le haut en rehaussant les murs et en déposant une nouvelle toiture. Mais avant l’exécution des travaux, il est obligatoire de déposer à la mairie une déclaration de travaux rehaussement.

Les principes du rehaussement d’une maison

Il existe deux types de combles : les combles aménageables et les combles perdus. Les combles aménageables ont une hauteur sous plafond de plus de 1,80 m et les combles perdus ont une petite hauteur sous-plafond. Il est alors possible de rendre le deuxième type de combles habitable grâce au rehaussement.  Cette solution nécessite un lourd chantier. Le poids apporté au rehaussement doit être calculé en fonction de la solidité des murs porteurs et de la toiture.

Pour les constructions classiques, les murs sont toujours solides avec la maçonnerie. Avec les constructions à ossature bois ou métalliques, les murs sont à solidifier. Pour cela, l’ancienne charpente des combles est déposée pour que les constructeurs puissent installer une nouvelle sur les murs rehaussés. Ensuite, l’isolation va être renforcée.

Les réglementations du rehaussement d’une maison

Le rehaussement d’une maison est soumis à des démarches administratives auprès de la mairie sous quelques critères. Le dépôt de demande de permis de construire est obligatoire si les travaux vont générer une surface habitable de plus de 150 m². En dessous de cette surface, vous devez déposer la déclaration de travaux rehaussement et la déclaration aux impôts si les combles vont servir d’atelier professionnel. Il existe également une limite à ne pas franchir concernant la hauteur du rehaussement. Pour cela, renseignez-vous auprès de votre mairie. Pour les normes thermiques, le rehaussement est soumis aux réglementations thermiques de l’article R. 131-28 du code de la construction.

Les différents types de rehaussement d’une maison

Il existe deux types de rehaussement d’une maison : le rehaussement par la méthode hydraulique et le rehaussement par recouvrement de la toiture. Le rehaussement par la méthode hydraulique est effectué uniquement par une entreprise spécialisée dans le domaine, car les études techniques sont conséquentes. D’ailleurs, elle va vous fournir les assurances relatives à ce type de chantier. Pratiquement, le rehaussement par la méthode hydraulique consiste à placer une ceinture d’acier sur la périphérie du toit avant de placer des vérins.

Quand le toit est rehaussé à une hauteur idéale, les murs seront rehaussés à leur tour par maçonnerie classique, par ossature bois ou encore par béton banché. Le rehaussement par recouvrement de la toiture de son côté, est pratiqué quand la maison à rehausser est encore habitée. Quel que soit le type de rehaussement, il doit être cohérent avec l’aspect externe de la maison. Également l’isolation doit être renforcée pour que la pièce gagnée puisse être confortable tout au long de l’année. L’isolation peut très bien être renouvelée au cours du rehaussement en interne ou en externe.

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.